Accueil | Dossier | Les autres espèces | Photos | Aider les Tigres | Liens

Dossier
Fiche technique

Classe : Mammifères
Embranchement : Vertébrés
Ordre : Carnivores
Famille : Félidés
Genre, espèce et sous-espèce : Panthera tigris altaica

  • Fiche technique

  • Origines

  • Environnement

  • Mœurs

  • Reproduction

  • Alimentation et chasse

  • L’avenir du tigre de Sibérie
  • DIMENSIONS

  • Longueur : mâle : 2,7 m à 3,8 m de la tête au bout de la queue, jusqu'à 2,80 m sans la queue / femelles plus petites, environ 2,7 m avec la queue
    Hauteur : 105 à 120 cm au garrot
    Poids : 250 à 300 kg pour le mâle (le plus gros tigre des neiges qui ait jamais été pesé atteignait 384 kg !) / femelles pesant en moyenne 150 à 200 kg

  • REPRODUCTION

  • Maturité sexuelle : de 3 à 5 ans
    Accouplements : toutes saisons, mais plus particulièrement l'hiver
    Gestation : 95 à 112 jours
    Portée : jusqu’à 7 petits, mais normalement 2 à 4
    Poids de naissance : 790 à 1610 g

  • MODE DE VIE

  • Mœurs : mâles solitaires, femelles formant des groupes familiaux. Surtout nocturnes.
    Régime : sikas, wapitis, sangliers, élans, lynx, ours (!) et proies plus petites comme poissons, lapins et lièvres. Il doit manger 10 kg de viande par jour pour résister au froid, mais peut avaler 50 kg de viande en un seul repas !
    Longévité : entre 12 et 18 ans dans la nature - jusqu’à 25 ans en captivité

  • REPARTITION

  • Leur habitat se répandait autrefois dans tout l'est sibérien, au nord de la Mongolie, de la Chine et même en Corée. Aujourd'hui, à l'état sauvage, on les trouve en forêt uniquement, dans une petite partie de l'est sibérien, au nord-est de la Chine et de la Corée, en bordure de la mer du Japon. On en compte aujourd'hui environ 400.
    En captivité, le nombre d'individus est sensiblement le même ; on peut en trouver dans plusieurs zoo et réserves, notamment en Europe. Il existe également un programme de réinsertion à la vie sauvage, situé aux Etats-Unis, dans la ville d'Omaha (Etat du Nebraska).

  • CARACTERISTIQUE PARTICULIERE

  • Bien plus grand que les autres tigres, le tigre de Sibérie se différencie aussi de ses congénères par un pelage plus clair, mais celui-ci s'éclaircit encore plus pendant l'hiver afin de lui permettre de se fondre dans les paysages enneigés.
    Il porte en outre une fourrure blanche sur le ventre, les pattes postérieures et même la queue.
    Sa fourrure, plus épaisse que chez les autres tigres, et les couches de graisse qu’il accumule au niveau des flancs et du ventre, lui assurent une bonne résistance aux hivers rigoureux de Sibérie, où la température peut descendre jusqu’à 50°C au dessous de zéro.
    La vision nocturne du tigre de Sibérie est très nettement supérieure à celle de l'homme, et surpasserait même la vision à infra-rouge.
    Contrairement aux idées reçues, ce félin de la famille des chats adore l'eau ! Il est même un excellent nageur et peut parcourir de longues distances en nageant ! Le tigre de Sibérie en profite même pour pêcher du poisson, à la manière de l'ours.
    Le tigre de Sibérie ne connaît aucun prédateur... mis à part l'homme...

  • ESPECES PROCHES

  • Selon les scientifiques, le tigre moderne serait apparu au nord de l'Asie au cours de l'ère Pléistocène et se serait répandu vers le sud par la suite, en traversant l'Himalaya il y a environ 10 000 ans.
    On a réussi à compter 8 sous-espèces existantes ou ayant existées. Trois ont déjà disparu (Tigre de Java, Tigre de la Caspienne, Tigre de Bali). Quant aux cinq autres, outre le Tigre de Sibérie, elles sont toutes menacées (Tigre Royal du Bengale, Tigre Indochinois, Tigre de la Chine et Tigre de Sumatra).
    Il existe aussi des tigres totalement blancs, mais il s'agit tout simplement d'une variation génétique et non d'une sous-espèce à part entière.
    Cliquez pour agrandir
    Cliquez pour agrandir

    Haut de page | Suivant (Origines)